Cigarette électronique : quel modèle choisir ?

cigarette électronique

La cigarette électronique procure la même sensation qu’une cigarette normale. L’e-cigarette produit moins d’impact à la santé. C’est une transition idéale pour l’arrêt de tabac. Divers modèles de cigarette électronique existent. Le choix dépend des préférences du fumeur. Une guide de vapoteur facilite la prise en main d’une e-cigarette. Voici quelques pistes pour bien choisir son e-cigarette.

Choisir une cigarette électronique : avec plus d’autonomie et puissance

Sa mode d’emploi est aisée. L’e-cigarette fonctionne via une résistance. En amont, le switch sert à allumer et à éteindre la cigarette. L’e-cigarette est équipée d’un réservoir qui contient l’e-liquide. La résistance est un conducteur métallique au contact de fibre ou de coton. La fibre ou le coton sont trempés dans l’e-liquide. La résistance chauffe l’e-liquide. Cette opération provoque la vaporisation. Le drip tip est l’élément qui se porte à la bouche. Cet élément est interchangeable.

Le matériel est alimenté par une batterie électrique. La base du réservoir rallie la batterie avec le clearomiseur. Le choix d’e-cigarette dépend du nombre des pièces fumées. Un guide de vape explicite la fréquence de vapotage optimale. Le petit fumeur fume moins que les gros et moyens fumeurs. Si vous fumez fréquemment, votre e-cigarette doit disposer plus d’autonomie. La performance d’une batterie est évaluée en milliampère par heure ou mAh. Le modèle avec une batterie intégrée est très pratique. En effet, le problème de compatibilité est évité. L’appareil est rechargé comme un téléphone. Grâce aux systèmes Passthrough, certains modèles permettent le vapotage durant la recharge. En outre, quelques e-cigarettes fonctionnent avec des piles ou sont rechargeables. Le vapoteur peut alors acheter une batterie de rechange.

La puissance de la cigarette est mesurée en watts. La puissance désigne le volume de la vape. La puissance doit coïncider à la densité de vape désirée. Une e-cigarette très puissante ne convient pas nécessairement aux fumeurs expérimentés. Les e-cigarettes moins puissantes produisent des sensations aromatiques et des vapeurs optimales. L’idéal est de trouver le meilleur ratio puissance et autonomie. Le blog vapoteur répond à toutes vos questions sur l’e-cigarette.

Opter pour une e-cigarette avec la morphologie adéquate

L’anatomie et le look d’une e-cigarette sont déterminants lors du choix. Les nouveaux vapoteurs doivent considérer la facilité de prise en main. À cet effet, diverses formes de cigarette électronique existent. Les cigarettes box disposent une batterie rectangulaire. Ce modèle permet une vape personnalisable. La cigarette pod est un format tout-en-un. Elles combinent la discrétion et la solidité. Ce modèle est à la fois destiné au vapoteur confirmé et débutant.

L’e-cigarette mod est totalement réglable. Le terme « mod » est le diminutif de modifiable. Ces types de cigarettes fournissent diverses fonctionnalités. La base du réservoir est pourvue d’une bague de réglage. Ce dispositif permet le tirage d’airflow. Le mod cigarette utilise les accus robustes. Le mod électro navigue via un logiciel appelé chipset. Le mod électro dispose un circuit électronique sécurisé. Le fumeur sera à l’abri du court-circuit et surchauffe. Le mod méca se fonctionne mécaniquement. Ce mods ne dispose aucun circuit électrique. Son utilisation requiert de la compétence et expérience de vape. Le blog de vapoteur guide sur le maniement d’une e-cigarrette.

Choix de cigarette électronique : tributaire de la mode de vape

L’e-cigarette prône le vapotage passif. Le vapoteur éjecte une partie de la nicotine au cours de l’aspiration. La fumée recrachée est composée des arômes et de vapeur d’eau. Les composants de l’e-liquide demeurent dans les poumons.

Chaque cigarette électronique dispose ses propres modes de vape. Un blog de vape est un tremplin pour les nouveaux vapoteurs. Le mode température permet de régler la température de chauffe de la résistance. Les fumeurs avancés utilisent souvent ce procédé. Le contrôle de température est effectif avec les résistances dédiées. Le mode power consiste à jongler la puissance de l’e-cigarette. Dans ce sens, le vapoteur peut inhaler plus ou moins de nicotine. Le niveau de vapeur est aussi paramétrable.

L’inhalation directe consiste à envoyer la vapeur dans les poumons. L’inhalation provoque de grands nuages de fumées. Ce mode d’inhalation, moins instinctive, procure une sensation de vape exceptionnelle. L’inhalation directe produit des perceptions similaires à la fumée de narguilé. L’inhalation indirecte est le mode de vapotage classique. La fumée est stockée dans la bouche avant de parvenir aux poumons. Une telle inhalation permet d’obtenir plus de vapeurs. Ce mode d’inhalation est adapté aux nouveaux fumeurs. L’inhalation indirecte nécessite plus d’expérience. Au fur et mesure, le vapoteur peut choisir le mode d’inhalation idéal.

E-cigarette : choisir le modèle et e-liquide customisé

La cigarette électronique est une transition pour les fumeurs. La combustion provoque des substances cancérigènes et toxiques. L’e-cigarette ne nécessite pas de la combustion. Elle procure la dose de nicotine voulue. À côté des patchs et  chewing-gums nicotinés, l’e-cigarette est  un meilleur substitut nicotinique.

La résistance reconstructible ajoute une touche de personnalisation à l’appareil. Certains clearomiseurs peuvent recevoir des résistances faites maison. Le vapoteur assemble lui-même le fil résistif et la résistance. Le blog ecigarette fournit des conseils avisés au vapoteur. La combinaison de bon dosage de nicotine avec un bon liquide permet d’obtenir un résultat satisfaisant. Le choix du premier e-liquide est prépondérant dans l’arrêt du tabac. Une pléthore de saveurs est disponible sur le marché. L’e-liquide varie en fonction de la concentration de propylène glycol. La glycérine végétale affecte la qualité d’un e-liquide. De nos jours, les liquides équilibrés sont un excellent compromis entre vapeur, hit et saveur.