Conseils pour bien choisir son e-liquide

e-liquide

En seulement quelques années, l’e-cigarette est devenu le dispositif de sevrage le plus prisé en France. C’est en grande partie grâce à l’efficacité du liquide qu’il contient, connu sous le nom d’e-liquide, qui, une fois vaporisé par le clearomiseur, permet de reproduire les mêmes sensations que le fumeur éprouve avec une cigarette traditionnelle. Mais de quoi est-il donc composé ? Et quel est exactement son rôle ? De nombreux types d’e-liquide sont actuellement disponibles sur le marché, et sa fabrication a tellement évolué qu’on peut même trouver un e liquide sans nicotine. Tout le monde peut donc se livrer à l’expérience, d’autant plus qu’il existe un e-liquide pas cher 50 ml.

L’e-liquide, c’est quoi au juste ?

Peu importe le modèle de cigarette électronique que vous choisissez, il est systématiquement doté d’une cartouche contenant un liquide aromatisé, d’un accumulateur rechargeable et d’une petite résistance. C’est ce liquide qui est vaporisé par la résistance pour produire la vapeur que le fumeur inhalera ensuite afin de remplacer la fumée de la cigarette traditionnelle. Sans e-liquide, aucun vapotage ne peut se faire. Son avantage ? Non seulement vous retrouvez la sensation du « throat hit », mais vous réduirez également votre consommation de nicotine, il peut même provoquer l’arrêt complet de cette consommation. Aujourd’hui, l’e-liquide est abordable pour tous (cliquez ici pour plus d’infos sur l’eliquide pas cher 50 ml).

De quoi est composé l’e-liquide ?

Contrairement à la cigarette traditionnelle qui est bourrée de composants complexes et nocifs pour la santé, l’e-liquide a une composition très simple qui peut être facilement reproduite par les consommateurs. Même si ses composants varient considérablement selon les variantes, d’une manière générale, il est toujours composé de propylène glycol, de glycérine végétale, de nicotine, d’arômes, d’eau et d’alcool.

Le propylène glycol, ou PG, est un diol employé à la fois dans le secteur industriel, cosmétique, ou encore de l’agropharmacie. Il fait aussi partie des éléments basiques qui composent l’e-liquide d’une cigarette électronique. On l’utilise notamment pour simuler la fumée du tabac à chaque inhalation.

La glycérine végétale, de son côté, permet d’épaissir la fumée. Optez pour une teneur à 30 %, car sa viscosité risque d’encrasser votre e-cigarette très rapidement.

La nicotine, dont le dosage varie de 0 à 19,6 mg/ml pour un flacon de 10 ml, est employée pour un sevrage progressif.

Les arômes sont conçus pour produire des e-liquides adaptés aux goûts de tout un chacun : tabac classique, fraise, bubble gum, coca-cola, cocktails…

L’eau et l’alcool, quant à eux, servent uniquement à fluidifier le mélange.

Comment choisir son e-liquide ?

Plusieurs paramètres sont à considérer avant d’acheter votre e-liquide. Le premier consiste à choisir le taux de nicotine qu’il contient et l’effet recherché. Vous souhaitez reproduire un puissant hit en gorge ? Optez pour un taux à 18 mg/ml. Si vous recherchez juste un léger hit, prenez celui à 3 mg/ml.

Choisissez également votre e-liquide en fonction de la saveur qui vous correspond le plus. Même pour un e liquide pas cher 50 ml, vous aurez largement le choix. Pour débuter, misez sur un arôme qui vous donnera envie d’arrêter définitivement de fumer. Certains vapoteurs débutants affectionnent particulièrement la saveur classique, qui se rapproche le plus du goût du tabac. Bien qu’il existe des e-liquides capables de reproduire cet arôme, une légère différence reste néanmoins constatable, puisqu’il n’y a aucune combustion dans la cigarette électronique. D’autres préfèrent la saveur menthe, synonyme de fraîcheur. Ces types d’e-liquide lassent moins vite sur la durée et permettent d’amplifier l’effet du « throat hit ». Pour ceux qui souhaitent complètement mettre fin à leur addiction au tabac, l’e-liquide fruité est une bonne alternative. Pomme, pèche, citron, fruits rouges… De quoi vous satisfaire !

Existe-t-il un quelconque danger lié à l’e-liquide ?

Même si l’on ne peut nier le fait que la cigarette électronique pose moins de risques de santé par rapport à la cigarette électronique, il faut quand même prendre certaines précautions afin de réduire les risques.

Ainsi, il convient mieux de limiter la consommation d’e-liquide, car plus vous en aspirez, plus vous vous retrouverez exposé à des substances potentiellement nocives. Si vous êtes encore dans la phase de dépendance à la nicotine, mieux vaut alors consommer du e-liquide avec un taux de nicotine élevé que d’élargir vos séances de vapotage. Aussi, privilégiez toujours les e-liquides avec moins d’arômes pour limiter l’inhalation de substances chimiques. Un ou deux arômes suffisent amplement. Et cela semble évident, mais miser sur un e-liquide de qualité vous exposera moins aux dangers potentiels du liquide.

Retenez également que toute personne allergique à la nicotine, enceinte, allaitante, ayant des problèmes cardio-vasculaires ou sujet à l’hypertension ne doit en aucun cas consommer du e-liquide.